5 peurs qui vous empêchent d’investir dans l’immobilier (et comment les surmonter)

5 peurs qui vous empêchent d'investir dans l'immobilier et comment les surmonter

L’immobilier est un secteur d’investissement rentable pour accroître la valeur de votre patrimoine. Ce n’est certainement pas un hasard si les ministres les plus riches du gouvernement français possèdent un grand patrimoine immobilier. Cependant, il est légitime d’éprouver une certaine peur au moment d’investir dans l’immobilier. Je vais aborder dans cet article 5 peurs qui vous empêchent d’investir dans l’immobilier et comment les surmonter.

 

Cliquez ICI pour recevoir 1H de formation offerte

Investir dans l’immobilier: La peur vient de l’inconnu

Faites-vous accompagner dans votre investissement immobilier

Faites-vous accompagner dans votre investissement immobilier

Les investisseurs les plus chevronnés ressentent de la peur au moment de signer un contrat important pour leur business. C’est cette petite voix au fond de vous qui  murmure et vous fait envisager des scénarios catastrophiques. Au lieu de la laisser vous refréner dans votre élan, opposez-lui doucereusement les arguments raisonnables qui justifient votre démarche. C’est en sortant de votre zone de confort actuel que la magie de la vie se produira pour vous.

Investir dans l’immobilier reste à ce jour, un des placements les plus sûrs pour vous constituer un patrimoine pérenne. En effet, l’immobilier définit et inclut toute activité privée ou commerciale  qui a trait aux biens immobiliers. Le terme désigne communément les activités de gestion et de transactions s’opérant sur ces biens, mais il touche également les activités connexes telles que: le logement, la construction, la promotion, le conseil, l’urbanisme, la gérance et l’architecture. Le droit et la finance sont des domaines d’activités indispensables au fonctionnement du marché de l’immobilier.

Pourquoi investir dans l’immobilier ?

Les raisons d'investir dans l'immobilier

Les raisons d’investir dans l’immobilier

Si vous recherchez des placements sécuritaires et rentables pour  préparer votre retraite et léguer un patrimoine à vos proches, investissez dans l’immobilier. C’est la solution séculaire éprouvée et adaptée à vos besoins. Les problèmes de conjoncture économique affectent moins l’immobilier que les autres secteurs d’investissement. Les taux d’emprunt bancaire sont au plus bas, ne vous privez donc pas de ce levier pour accroître votre patrimoine.

Les raisons pour investir dans l’immobilier sont diverses. Investir dans l’immobilier est une bonne façon de :

Investir dans l’immobilier pour vous loger 

Choisir l’investissement immobilier et devenir propriétaire de votre logement présente de nombreux avantages. Vous ne devrez plus verser de loyer tous les mois à un propriétaire. Vous avez la main libre pour effectuer des travaux de rénovation ou de multiplication de votre bien immobilier. En optimisant l’utilisation de votre résidence principale, vous pouvez générer un cashflow positif. L’investissement immobilier est une valeur sécuritaire pour votre patrimoine.

Investir dans l’immobilier pour protéger votre famille

Acquérir un bien immobilier en France par exemple, dans la perspective de le léguer à des proches est une solution courante.

Investir dans l’immobilier pour vous construire un patrimoine

L’investissement immobilier fait partie des investissements rentables pour constituer un patrimoine pérenne. Il est moins sujet aux fluctuations dues à la conjoncture que la plupart des secteurs d’investissement. De surcroît, le rendement dans l’immobilier est beaucoup plus intéressant que celui des produits d’épargne classique.

Investir dans l’immobilier pour réduire vos impôts

Une démarche assez simple dans la réduction des revenus imposables est la nue-propriété. La nue-propriété consiste en un investissement dont la jouissance ne débouche pas directement sur l’individu ayant investi mais dont les profits sont destinés à un autre individu : c’est l’usufruit. En d’autres termes, l’usufruit confère le droit à un individu de jouir, de se servir d’un bien sans en avoir la propriété. Cette option confère à l’investisseur une exonération indirecte d’autant que les revenus ne lui sont pas destinés. Dans l’immobilier, l’entrepreneur a la capacité de réaliser  des économies sur ses revenus fonciers en cas d’acquisition sur emprunt, via la déductibilité des intérêts et récupère à terme, la pleine propriété du bien sans coûts supplémentaires. Cette stratégie vous permet également de payer moins d’impôts.

Investir dans l’immobilier pour préparer votre retraite

En choisissant l’investissement immobilier locatif  comme placement de retraite, vous  bénéficiez des réductions d’impôts. Vous augmentez vos revenus de manière régulière en percevant les loyers. De cette façon, vous financez votre investissement grâce aux loyers. L’enquête Ifop-Cecop 2016 indique que les français au moment de préparer financièrement leur retraite, privilégient le fait d’être propriétaire de leur logement (63 % de citations), devant l’immobilier locatif (31 %).

5 peurs qui vous empêchent d’investir dans l’immobilier

Peur d'investir dans l'immobilier - Préparer sa retraite

Peur d’investir dans l’immobilier

Peur d’investir dans l’immobilier: Manque d’argent 

Je n’ai pas d’argent est sans doute l’objection la plus facile à émettre pour ne pas investir dans l’immobilier. Le plus souvent, le problème ne vient pas du manque d’argent mais de la peur de perdre son capital. Cette objection témoigne également du manque d’informations sur l’investissement immobilier. Toutefois, sachez que la plupart des investisseurs à succès dans l’immobilier ne disposaient pas d’un capital important lors de l’achat de leur tout premier bien immobilier. Ils ont su utiliser le levier de la banque pour effectuer leur premier investissement.

Idéalement, il faut être créatif  pour contourner l’apport (20%) exigé par les banques lors de l’achat d’un immeuble. Sachez qu’il est possible de faire les choses autrement. Vous pouvez trouver des partenaires, habiter dans un immeuble locatif et bénéficier d’une réduction de l’apport initial.

Peur d’investir dans l’immobilier: Gestion des locataires 

En échange du paiement de loyer, vos locataires  attendent que vous soyez aussi à leur disposition en cas de nécessité. Rassurez-vous : il est moins fréquent, qu’un locataire vous appelle  pour changer une lampe. Là encore, si vous ne voulez pas  être sollicité vous pouvez toujours faire appel à une agence offrant des services de gestion immobilière.  J’avoue que la peur de ne pas pouvoir gérer les locataires est aussi un prétexte autant que celle liée à l’argent. Il faut comprendre que vous ne pourrez pas tout faire par vous-même.

N’hésitez pas à laisser des professionnels gérer les tâches qui vous semblent fastidieuses. Vous aurez gagné du temps pour trouver de nouveaux investissements potentiels.

Un autre argument est de craindre d’avoir des locataires  insolvables. Ce sont situations qui se produisent en effet dans l’immobilier. Toutefois vous pourrez recourir à la régie du logement  qui vous permettra d’appliquer vos droits en tant que propriétaire. Des assurances existent également pour couvrir la carence et la vacance locative.

Peur d’investir dans l’immobilier: Manque de connaissance

Dans l’immobilier, la connaissance vous donne du pouvoir. L’investissement immobilier est un sujet documenté.L’information est disponible et accessible via différents supports: magazines, sites spécialisés, séminaires et formations en ligne.

Plus vous en savez sur un domaine, plus vous êtes en mesure de limiter les risques et de voir des opportunités que les autres ne saisissent pas. Cette règle est valable aussi bien en immobilier que dans d’autres secteurs d’investissement. N’hésitez donc pas à lire des livres traitant de l’immobilier et à suivre des cours dans ce domaine. Le prix des séminaires et autres formations vous paraîtront bien insignifiant au regard des pertes que vous pourriez enregistrer faute de connaissances en la matière.

Peur d’investir dans l’immobilier: Le risque 

Une autre peur qui anime de potentiels investisseurs immobiliers est le risque financier. Pour éviter le pire soyez difficile en négociation!!  Oui soyez difficile. Je veux dire qu’il est impératif de vous assurer de payer le juste prix, ou même un petit peu en dessous idéalement.

Le bien immobilier dont vous avez fait l’achat doit être loué. Pour ce faire, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour assurer des revenus locatifs. Des revenus locatifs récurrents et un profit à l’achat réduisent considérablement le risque financier que représente l’opération immobilière.

Peur d’investir dans l’immobilier: Manque de temps 

Le temps est la ressource la plus précieuse dont vous disposez et beaucoup peinent à bien le gérer. Pour gagner du temps dans la gestion de vos biens immobiliers, prenez le temps de bien vous former et de déléguer les tâches chronophages à des professionnels du métier.

Par ailleurs, vous disposez d’une variété de formules d’investissement immobilier. A titre d’illustration, un conseil d’administration peut gérer votre et immeuble à votre place et s’occuper de son entretien. Votre rôle est de vous assurer d’avoir lu les rapports du conseil et d’assister à l’assemblée annuelle des copropriétaires pour savoir comment se comporte votre investissement.

Les pièges à éviter dans l’investissement immobilier

Naturellement, l’investissement immobilier requiert des pièges. Il faut donc que vous soyez en mesure de les identifiez au risque d’en être victime. Au nombre de ceux-ci, nous avons :

  • Payer un bien trop cher. N’oubliez   pas que l’objectif principal  c’est de réaliser des profits  soit en louant ou en revendant le bien que vous venez d’acheter. Cependant, quand le prix semble être  trop élevé par rapport à l’état du bien, prenez un temps de réflexion avant d’optez pour un mauvais choix. Par exemple, lorsque vous  visitez, prenez également le temps de  bien voir si d’éventuels travaux sont à prévoir.
  • Uniquement pensez à un gain rapide. En effet, investir dans l’immobilier est sujet d’un retour sur investissement à long terme. Alors n’espérez pas avoir un retour sur investissement à l’immédiat après l’achat du bien. C’est donc en  préparant investissement, en établissant sa stratégie que vous pourrez à termes dégager des bénéfices très encourageants.

Cliquez ICI pour recevoir 1H de formation offerte

Clés pour réussir un investissement immobilier locatif

Choisissez une ville caractérisée par une croissance continue de la population

Le quartier doit être bien desservi par les transports en commun, une ville dotée d’infrastructures commerciales. Avant d’acheter un immeuble de 4 appartements par exemple, examinez la proximité des écoles ou universités pour le mettre en location soit à des parents, soit à des étudiants en colocation.

Consultez les annonces pour connaître le nombre de logement disponible dans le quartier

Généralement un bien proposé trop cher se loue difficilement qu’un autre et ses occupants le quittent à la moindre occasion. De plus prenez  en compte le bassin  d’emplois aux alentours et les grandes industries pouvant être situées à proximité car cela peut être une garantie de location pour votre bien.

Comme dans tout investissement immobilier locatif, la règle fondamentale à suivre est le choix stratégique de l’emplacement du bien : il doit s’agir d’un quartier où la demande locative est très forte, seule façon de pérenniser l’investissement en termes d’occupation et de plus-values à la revente. Evaluez les  perspectives de plus-value entre les régions car elles peuvent être moins intéressantes dans certaines régions où le prix du m² est déjà élevé dès l’acquisition.

Acheter un bien immobilier locatif, c’est avant tout un investissement

Usez moins de vos émotions dans l’achat de votre bien.  En effet celui-ci ne sera pas votre propre résidence et trop d’affection pourrait vous éloigner de votre objectif principal: la recherche d’un  investissement rentable. Le choix de votre bien déchargé de votre affect, multiplie vos chances que celui-ci plaise à d’autres personnes. Ainsi il trouvera plus rapidement de locataires ou preneurs à la revente que celui guidé par votre affect. Le bien doit être louable! N’achetez pas de biens dans une zone sinistrée pour des raisons de prix  alléchants ! Rendez-vous sur les lieux avant d’effectuer l’achat pour vous  rendre compte par vous-même de l’état réel du bien ainsi que des commodités y afférents.

Sélectionnez votre locataire

Pour trouver un bon locataire qui paiera régulièrement son loyer sans détérioration du bien en location, vous devez  exiger certains justificatifs pour minimiser les risques. Pour un loyer supérieur au tiers des revenus du locataire, vous avez la possibilité de demander une caution solidaire. En cas de colocation, demander une caution de l’intégralité du loyer à chaque participant. Du côté du promoteur qui vend le bien, vérifiez sa notoriété, c’est-à-dire s’il est en règle vis-à-vis des normes en vigueur  ainsi que du taux de mixité des résidences (la règle des 3/3 avec 1/3 des logements proposés à l’investissement, 1/3  en logements sociaux et le tiers restant en résidences principales).

Trouvez un compromis entre la rentabilité et la défiscalisation

Compte tenu des performances des placements ordinaires, un rendement de 10% est convenable. Par ailleurs, un  investissement immobilier prend souvent de la valeur à long terme.

Pour finir, un investissement locatif est une étape importante dans la construction d’un patrimoine. Cependant, il faut veiller à ce que les bons choix soient faits  tout au long de celui-ci afin de garantir sa rentabilité. Ainsi l’investissement locatif sera pour vous un complément de revenu sécuritaire.

Pour aller plus loin, découvrez dans cette vidéo « Comment vaincre la peur du premier achat immobilier »

Leave A Response

* Denotes Required Field