Comment trouver un mentor

Comment trouver un mentor

Un mentor est une personne compétente, capable de vous aider dans votre cheminement vers le succès. En effet, la réussite dans le business ou en affaire ne dépend pas exclusivement des formations que vous pouvez suivre. Vous devez développer non seulement vos talents, mais également rencontrer des personnes influentes et surtout trouver un mentor. Sachez que vous ne deviendrez pas entrepreneur à succès sans passer par des épreuves. Cette réalité donne au mentor toute son influence dans votre parcours. Découvrez dans cet article, les éléments indispensables pour trouver un mentor.

I- Qu’est-ce qu’un mentor

Trouver un mentor

Trouver un mentor

Dans la mythologie grecque, Mentor est le précepteur de Télémaque, fils d’Ulysse. Le principe de mentorat est une notion qui est souvent mal comprise. Un mentor n’est pas un ami, ni un professeur. C’est une personne qui vous éduque dans le domaine qui vous intéresse. En effet, le mentor vous aide à focaliser vos efforts sur les aspects essentiels pour vous lancer dans votre business ou dans l’entrepreneuriat.

Le but du mentor n’est pas de faire le travail à votre place, mais de vous aider à réussir avec excellence. En général, il n’est pas payé, tout simplement parce qu’il vise votre développement. Il croit en vous et en votre potentiel, il estime que vous êtes en mesure de faire des choses utiles à la société.

Un mentor est comme un modèle auquel vous voulez ressembler. C’est un portrait idéal de l’individu que vous souhaitez devenir. Son mode de vie (prospérité, confiance en soi, etc.) est ce qui vous attire vers lui. Par ailleurs, son rôle est de vous amener à être plus ouvert d’esprit, à vous poser les bonnes questions pour vous éviter de commettre les mêmes erreurs que lui.

Cliquez ICI pour recevoir 1H de formation offerte

II- Pourquoi avoir un mentor

Très souvent, vous aurez tendance à croire qu’avoir un mentor est une option facultative. Cependant, il s’avère qu’avoir un mentor est nécessaire surtout dans le sens où c’est une personne expérimentée qui vous fait gagner du temps. De par son expérience et ses connaissances, il a pu tirer des leçons précieuses qu’il aura à vous transmettre. Par ailleurs, une étude montre que 70 % des entrepreneurs ayant eu des mentors sont parvenus à créer une entreprise qui a survécu pendant 5 ans ou plus.

Il vous permet d’accéder à des ressources et à des relations pour entreprendre et trouver des partenaires. Il vous apprend également comment monter votre projet, faire des projections dans le futur, etc. Un mentor est là pour vous conseiller, vous encourager et vous orienter. C’est une personne qui maîtrise les stratégies de publicité payante, de lancement d’un nouveau produit sur le marché et il a un sens affûté pour reconnaître les bonnes affaires.

III- Comment trouver un mentor

Avoir un mentor est capital, si vous désirez réaliser de grands projets. Toutefois, trouver un mentor n’est pas une tâche facile. Il faudra attirer son attention et lui donner envie de vous accompagner dans votre parcours.

3 qualités à privilégier pour choisir son mentor

Critères pour choisir un bon mentor

Critères pour choisir un bon mentor

Il y a plusieurs mentors dans le monde de l’entreprise, mais un bon mentor se distingue par sa capacité à vous amener au succès de votre entreprise. Il sera pour vous, un bon motivateur afin de vous amener à tenir vos engagements et accomplir votre rêve. Cependant, veillez à trouver en lui certaines de ces qualités :

Qualité 1 : La compétence relationnelle et en affaire

Pour un entrepreneur, ou homme d’affaire que vous êtes, un bon mentor est celui qui réfléchit comme vous. Vous devez tenir le même langage ou à la limite avoir le même état d’esprit. Pour vous booster dans votre entreprise, il devra disposer des connaissances et compétences indispensables à la réussite en affaires.

Hormis le côté professionnel, le courant doit pouvoir passer entre vous. Vous aurez à le côtoyer régulièrement et être inspiré par lui. Il est indispensable que vous puissiez bien vous entendre. Pour arriver à détecter ce facteur, vous le saurez lors de votre premier rendez-vous. Si vous n’avez pas la possibilité de le rencontrer, suivez juste ses posts et actualités.

Qualité 2 : La disponibilité et l’écoute

La disponibilité d'un mentor

La disponibilité d’un mentor

Un bon mentor doit pouvoir vous accorder du temps et savoir vous écouter. Pensez à suivre ses déplacements, ses publications et prises de position sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Youtube…). Cette vérification vous permettra de savoir s’il sera en mesure d’être là pour vous. Néanmoins, il est possible que malgré ses occupations, il puisse vous accorder une rencontre hebdomadaire. Ce sera déjà un bon début, l’essentiel est ce que vous apprenez de lui, pas forcément le temps que vous passez ensemble.

Etant entrepreneur, vous aurez certainement des défis à relever. D’où l’importance de sa capacité à vous écouter. Un bon mentor est celui qui sait poser les bonnes questions et écouter attentivement les réponses. Il ne sera pas là pour vous donner les solutions, mais pour vous aider à en trouver.

Qualité 3: L’expertise et le leadership

L'expertise d'un mentor

L’expertise d’un mentor

Bien qu’un mentor ne soit pas un professeur, il est une personne bien placée pour vous enseigner de par ses expériences. Dans la route de l’entrepreneur, les échecs et les erreurs sont nombreux. Un bon mentor est la personne qui va vous motiver, vous aider à retrouver le chemin. Cependant, malgré son expérience, il doit être capable d’accepter votre approche et comprendre vos réalités.

Il devra être un bon leader, quelqu’un qui vous motive. Ce ne sera pas votre patron, mais une personne qui va vous booster. Faites attention si vous vous sentez diminué par votre potentiel mentor dès la première rencontre. Cependant, dans sa position de leader, il aura à vous reprendre pour vous ramener sur la bonne voie.

5 étapes pour trouver un mentor

Trouver un bon mentor

Trouver un bon mentor

Il est souvent très difficile de trouver un mentor qui ne va encadrer que vous.  En d’autres mots, il y aura forcément d’autres personnes qu’il accompagne déjà avant vous et au même moment que vous. C’est alors que pour trouver un bon mentor, il vous faut suivre un certain nombre d’étapes :

Etape 1 : Connaître votre besoin 

Un mentor est très souvent une personne qui s’est déjà accomplie et qui a atteint le succès. Une telle personne, pour vous accorder du temps devra obligatoirement connaître ce que vous recherchez. Cependant, vous ne devez pas l’aborder comme une personne nécessiteuse, il est fort probable qu’il vous rejette. Avoir connaissance de votre besoin, doit vous pousser à être plus professionnel et précis dans votre demande. Vous devez être clair dans ce que vous êtes prêt à offrir. En outre, réfléchissez comme si vous étiez un mentor et qu’une personne vienne solliciter votre aide, que chercherez-vous à trouver en cette personne. Dans ce sens, prenez votre temps avant de l’aborder. Pensez à faire une introspection de vos motivations avant de lui envoyer un mail.

Cependant, même étant sûr de votre besoin, le mentor ciblé peut ne pas répondre favorablement à votre sollicitation. C’est alors que vous devez être prêt à accepter le rejet. Cela ne devrait pas pour autant vous décourager. Son refus peut être justifié par son emploi du temps très chargé ou un manque d’information suffisante sur votre personne. Comprenez que le potentiel mentor ne vous connaît pas forcément. Néanmoins, lorsque vous envoyez un mail et que vous êtes sans réponse, vous pouvez le relancer au bout d’une semaine. En écrivant le nouveau mail, veillez à ne pas réécrire le même contenu. Vous pouvez simplement lui faire savoir que vous êtes dans l’attente de sa réponse. Si vous avez pris contact physiquement, vous pouvez solliciter une nouvelle rencontre autour d’un café, par skype ou un autre moyen.

Etape 2 : Se préparer à la collaboration 

La collaboration avec le mentor

La collaboration avec le mentor

Il est clair que le mentor ne fera pas le travail à votre place. S’il doit accepter de travailler avec vous, vous devez montrer votre motivation et votre savoir-faire. Comme pour un modèle, vous devez suivre son plan de travail, son actualité sur les réseaux sociaux, etc. Vous pouvez partager ses accomplissements et poser des questions dans les commentaires. Par ailleurs, faites-vous remarquer par lui. Plus vous aurez à interagir avec lui, mieux vous connaîtrez son parcours. Un autre moyen d’attirer son attention est d’offrir votre soutien, pas dans le but de le séduire, mais parce qu’il vous intéresse vraiment. Vous pouvez participer à des discussions sur les forums, commenter et témoigner votre gratitude. En agissant ainsi, il sera plus ouvert à libérer du temps pour vous.

Il ne sera pas utile de rechercher ce que vous allez apporter comme valeur à sa carrière. C’est à lui de  trouver cet aspect. Concentrez-vous sur le fait de bâtir une relation au travers de vos apports dans ses activités. Entretenir la relation professionnelle est la clé de tout partenariat. Vous aurez certainement à contacter plusieurs mentors potentiels avant de vous associer à un seul. Assurez-vous donc de suivre les activités de toutes les personnes que vous visez. Participez de votre mieux à des bénévolats, intégrez des organisations …. Bref, faites de votre mieux pour faciliter votre échange avec le mentor.

Etape 3 : Fixer le type de relation avec le mentor

Il est dit au début, qu’un mentor n’est pas votre ami, ni un professeur qui va vous attribuer des notes. C’est un professionnel dans son domaine. Vous devez vous montrer professionnel quel que soit le lien qui vous unit. Vous avez pour but d’apprendre de lui. Réfléchissez comme suit :

  • Je suis à la recherche d’un modèle
  • Le mentor n’est pas au sommet, mais il est plus avancé que moi
  • Il a eu à avoir aussi des mentors qui sont plus avancés que lui.
  • Je vise à le rejoindre, il va m’aider à gravir la montagne de mon projet.

Le mentor vous aide en fonction de votre volonté, ne pensez surtout pas qu’il va vous forcer la main. S’il doit vous ouvrir des réseaux, ce sera à vous d’aller les contacter. Si la réussite ne dépendait que de vous, vous n’auriez pas besoin de lui, il faut que cette notion soit claire dans votre esprit.

Un mentor sera plus intéressé de savoir en quoi sa personne vous inspire. Vous devrez être prêt à le lui dire. Vous devez l’amener à savoir que ses réalisations n’inspirent pas que vous seul, mais une large communauté sans pour autant faire du fanatisme. Par ailleurs, mentionnez également son leadership, son sens  de l’organisation ainsi que tout ce qui vous passionne en lui. Ce à quoi vous aspirez est que la relation avec lui soit bénéfique dans les deux sens.

Etape 4 : Établir les raisons de son apport 

L'apport d'un mentor

L’apport d’un mentor

Il y a plusieurs personnes qui vous inspirent certainement. Il faudrait déterminer avec précision l’apport du mentor qui va vous encadrer. D’une manière simple et rapide, le mentor doit arriver à connaître les raisons de votre choix sur sa personne. A ce niveau, vous devez pouvoir énumérer les similitudes qu’il y a entre vous et le mentor.

Vous pouvez parler de vos accomplissements en toute franchise. Ensuite, dites lui ce que vous apprenez et désirez apprendre de lui. Il ne devra pas se sentir comme un dieu dans votre vie mais comme une personne importante. Cependant, il doit être en mesure de voir en vous, sa version plus jeune.  En outre, il doit connaître vos atouts, vos forces et faiblesses. Soyez le plus sincère possible. Cependant, ne cherchez pas à être quelqu’un d’autre non plus en vous vantant trop. Il ne cherchera pas à aider quelqu’un qui se suffit à lui-même.

Le mentor ne sera pas toujours derrière vous, c’est à vous de lui faire part de vos résultats et préoccupations. Avec le temps, il aura un suivi un peu plus régulier sur votre évolution. Il se pourrait qu’il ne vous accorde qu’une aide de façon occasionnelle et pas nécessairement comme un mentor. Profitez de cette occasion car, ça ne pourra que vous enrichir en connaissance. Il pourra même vous mettre en contact avec quelqu’un de plus disposé que lui à vous accompagner.

 Cliquez ICI pour recevoir 1H de formation offerte

Etape 5 : Passer par un intermédiaire 

Vouloir être suivi par un mentor fait allusion à la notion d’engagement et de responsabilité. Ce paramètre peut ne pas être évident à endosser de sa part pour un début. Demander son aide est un bon début mais, lorsqu’il n’a pas assez d’informations sur vous, passer par un intermédiaire pourra vous faciliter le contact.

Ce n’est pas une façon très adéquate de l’aborder mais, toujours est-il que les professionnels donnent plus de valeurs à des relations d’amis ou collègues qu’ils connaissent déjà. Vous pourrez faire une liste des événements auxquels participent les mentors. Assistez à ces activités pour rencontrer le plus de personnes possibles qui vont vous introduire à des mentors.  Par ailleurs, vous allez devoir travailler sur vos compétences relationnelles surtout en communication afin que ces personnes ne soient pas abordées de la mauvaise manière. Toutefois, veillez à garder contact avec l’intermédiaire après avoir atteint votre cible. Le but n’est pas d’avoir forcément les contacts des mentors mais d’élargir votre réseau.

Quelque soit, ce à quoi vous aspirez, faire cette expérience de recherche d’un mentor, va vous amener à échanger avec des personnes qui ont réussi. Veillez à apprendre de ces personnes qui vous challengent et garder contact, même si ça n’aboutit pas à une collaboration. Par ailleurs, appliquer ces étapes vous ouvre les possibilités de rencontrer de potentiels mentors. Il vous faudra développer votre réseau, votre présence en ligne, assister aux événements pour augmenter vos chances.

Si cet article vous a servi, commentez et partagez avec des entrepreneurs en quête de mentors pour booster leurs activités et passer au niveau supérieur.

Pour aller plus loin, je vous propose de suivre la vidéo « Comment créer un business qui rapporte gros »