La semaine de 4 heures : Travaillez moins, gagnez plus et vivez mieux

La semaine de 4 heures - Tim Ferriss

La semaine de 4 heures de l’auteur américain Timothy Ferriss est l’ouvrage de référence pour les personnes enfermées dans la spirale du dur labeur pour réussir une vie qu’elles s’usent à créer. Ce livre vous administre une claque monumentale et bouleverse vos idées reçues. Êtes-vous prêt à découvrir une autre manière de travailler moins pour gagner plus et vivre mieux? Lisez cet article jusqu’au bout et passez immédiatement à l’action. Rien n’est plus important que de façonner votre vie et de vivre selon vos propres règles.

Cliquez ICI pour recevoir 1H de formation offerte

La semaine de 4 heures commence par un échec qu’a vécu l’auteur. 27 des 28 maisons d’édition sollicitées pour la publication de son livre lui ont opposé une fin de non recevoir.

Comme pour le frustrer davantage, le patron de l’une de ces maisons d’édition lui a fait parvenir la liste des best-sellers pour lui signifier que « La semaine de 4 heures » n’en ferait jamais partie.

Ironie du sort, cet ouvrage est devenu l’un des meilleurs succès de tous les temps.

 

Avant d’aller plus loin dans la chronique de ce livre qui a marqué ma vie et créé en moi le déclic pour changer de vie, je vous invite à répondre de façon honnête aux questions suivantes:

  • Combien de fois avez-vous abandonné un projet qui vous tenait à cœur parce que votre entourage le désapprouvait?
  • Combien de fois avez-vous renoncé à une vente parce que vos prospects vous disaient NON?
  • Combien de fois avez-vous eu marre de votre travail actuel pour ensuite vous y accrocher faute d’alternative viable?
  • Combien de fois avez-vous promis à votre conjoint(e) et vos enfants des vacances pour ensuite ne pas pouvoir les honorer?

 

Timothy Ferriss apporte dans son livre « La semaine de 4h » des essais de solutions à ces problèmes qui vous pourrissent la vie et vous empêchent de la façonner à votre convenance.

Je vous recommande chaudement de lire cette chronique de la semaine de 4h.

Vous l’adopterez aussitôt. Au pire des cas, vous découvrirez une autre conception de la vie en en sortirez grandi.

Découvrez les nouvelles règles du jeu

La semaine de 4 heures - Nouveaux Bienheureux vs Remetteurs à Demain

La semaine de 4 heures – Nouveaux Bienheureux vs Remetteurs à Demain

Deux catégories de personnes

Tim Ferriss définit 2 catégories de personnes, les Nouveaux Bienheureux (NB) et les Remetteurs à Demain (RD).

Leur quête commune est le bonheur mais la stratégie utilisée et l’état d’esprit adopté sont radicalement différents.

 

Ils excellent dans un nouvel art de vivre conçu autour des questions QUOI, QUAND, OU et avec QUI.

Ils savent avec précision Quoi faire, Quand le faire, Où le faire et avec Qui, ils ont envie de le faire.

 

Ils s’usent au nom de la réussite à faire des choses qu’ils n’aiment, à des horaires imposés, dans un lieu qui les laisse indifférent et avec des personnes qui ne les inspirent pas vraiment.

Ainsi résumé, le statut de « Remetteurs à Demain » semble dépeint négativement et celui des « Nouveaux bienheureux » utopiste.

 

Vous vous dites certainement qu’il y a tout de même une réalité sociale et économique qui limitent le choix dont vous disposez. Vous avez sans doute raison…

 

Mais dans l’ère industrielle qui aujourd’hui est révolue. A l’ère de l’information, le statut de « Nouveaux Bienheureux » est devenu plus accessible au grand public.

Pour illustrer cette accessibilité, l’auteur introduit la notion de télétravail pour l’employé, l’automatisation de business pour le chef d’entreprise et la prise de risque pour les plus jeunes (étudiants, chômeurs) qui de toutes façons n’ont rien à perdre que du temps.

Vous êtes peut-être aujourd’hui un ardent défenseur du dur labeur, c’est tout à votre honneur.

Cependant, rangez votre égo au placard et découvrez des règles qui changent les règles.

Adoptez de nouvelles règles

La semaine de 4 heures - Halte au conformisme

La semaine de 4 heures – Halte au conformisme

  • Au sens moral, une règle est un principe de vie en société.

L’ensemble des règles constitue un tout cohérent que les personnes suivent pour mieux coexister.

Les règles ne présentant pas de caractère obligatoire ou contraignant sont dénommées des recommandations.

Il n’en demeure pas moins qu’une convention sociale peut être contournée sans tomber dans l’illégalité ou l’immoralité.

C’est là tout l’intérêt de l’approche préconisée par Tim Ferriss.

 

  • Pour illustrer cet art nouveau de contourner les règles préétablies, il évoque sa médaille d’or de boxe chinoise (Sanshou) gagnée en utilisant les règles du tournoi à son avantage.

En effet, il a recouru à un subterfuge pour réduire et accroître sa masse corporelle, puis fait sortir à répétition ses adversaires du ring pour provoquer leur disqualification.

En somme, il a gagné sans livrer à proprement parler bataille.

 

  • Pour Tim Ferriss, votre objectif est de réussir votre vie, pas de vous user la santé pour justifier la réussite qui est au bout du processus.

La médaille d’or remporté par Timothy Ferriss prend à contre pied l’adage populaire: « Avoir le beurre OU l’argent du beurre ».

Ces deux choix sont rédhibitoires pour l’auteur. Il en crée donc un troisième qui consiste à « Avoir le beurre ET l’argent du beurre ».

Il extrapole donc cette possibilité aux situations de la vie où nous sommes appelés à effectuer des choix et renoncer à d’autres.

 

  • La plupart des gens travaillent 40 heures par semaine

 

30 longues années de leur vie à travailler parce que c’est le prix à payer pour jouir d’une retraite présentée comme étant le saint Graal de la vie professionnelle.

Cependant le niveau de vie des retraités ne fait pas rêver grand monde…

De même, l’inflation et les perspectives économiques moroses fragilisent davantage la promesse des pensions de retraite.

La retraite ne peut donc plus être considérée comme la période de votre vie où vous serez rentier et heureux.

 

  • Tim Ferriss considère que c’est maintenant dans la force de l’âge que vous devez créer votre rente à vie pour jouir des mini-retraites.

Ce concept consiste à bénéficier dès à présent à petites doses des promesses de la retraite sans pâtir du vieillissement.

Mieux encore, les mini-retraites augmentent votre productivité étant donné que l’intérêt et l’énergie sont cycliques.

Vous avez sans doute remarqué que votre intérêt pour les choses et votre énergie pour les mettre en oeuvre croissent et décroissent dans le temps.

 

  • Est-ce une coïncidence que durant l’hiver, l’énergie et la motivation à faire les choses déclinent pour ensuite remonter en flèche durant l’été?

Certainement pas, vous êtes la même personne dotée des mêmes capacités.

Apprenez à alterner les périodes de travail et les moments de répit en marge des conventions sociales.

 

La semaine de 4 heures - Alterner les périodes de travail et les moments de répit

La semaine de 4 heures – Alterner les périodes de travail et les moments de répit

  • Est-ce pour autant de l’insouciance ou de la paresse?

Absolument pas, votre objectif est d’être efficace pour vous libérer du temps et le consacrer aux activités qui vous épanouissent.

Pendant ce temps, le commun des gens privilégiera la performance.

Ne tombez donc pas dans le piège de vouloir seulement produire davantage alors que vous pourriez produire davantage en un minimum de temps (Efficacité vs Performance).

 

  • A cette étape, le concept de mini-retraite vous séduit mais ce n’est certainement pas le bon moment au vu des responsabilités qui sont les vôtres.

Sachez qu’il n’y aura jamais de bon moment pour faire les choses.

Les cimetières sont remplis de rêves qui n’ont jamais vu le jour par manque de temps.

Et tant pis si vous décidez de vous lancer maintenant, il sera toujours temps de vous excuser humblement pour des erreurs réparables que des regrets qui eux sont définitifs.

De nombreux entrepreneurs commettent l’erreur d’attendre le bon moment, le chiffre d’affaire ou encore l’approbation générale pour agir dans leur business.

Cependant il leur aurait été suffisant de se lancer en capitalisant sur leurs points forts et en déléguant à un collaborateur meilleur qu’eux sur le reste.

 

  • Les entrepreneurs à succès sont des chefs d’orchestre et non pas des hommes orchestres.

A la course effrénée au meilleur chiffre d’affaire, certains entrepreneurs réussissent mieux que d’autres.

Cependant la fierté créée par les records de chiffre d’affaire cache un malaise bien plus profond.

 

  • Olivier est un entrepreneur engagé à la réussite de son entreprise.

Il travaille 80 h par semaine et gagne 500 000 euros de revenu annuel.

 

  • Catherine, une autre entrepreneure à succès procède différemment.

Elle travaille 20 h par semaine et génère 300 000 euros de revenu annuel.

 

Cependant, l’erreur de la plupart des gens est de considérer que Olivier gagne mieux sa vie.

En effet, le revenu horaire de Catherine est 340 euros alors que celui de Olivier n’est que de 142 euros.

 

  • Tim Ferriss introduit la notion de revenu relatif avec un nouveau paramètre : le temps.

 

La richesse est démultipliée par le facteur temps.

Plus vous en disposez, mieux vous pourrez améliorer la qualité de votre vie.

 

  • A quoi cela sert-il de gagner de l’argent si votre quotidien est rempli de stress au point de le rendre invivable ?

 

Les conséquences s’en ressentent sur votre vie familiale et sociale.

Les nouveaux bienheureux éliminent de leur vie le mauvais stress qui l’empoisonne et recherchent le stimulus nécessaire à leur progrès.

C’est ce que l’auteur appelle l’eustress ou bon stress.

Comment vaincre la peur de la paralysie 

La semaine de 4 heures Passer entre les balles Regarder la peur en face et échapper à la paralysie

Comment vaincre la peur de la paralysie 

Vous est-il déjà arrivé d’imaginer le pire et de vous rendre compte ensuite que ce n’était pas si mauvais que ça au final?

Tim Ferriss aborde ici une façon particulière de débusquer la peur de l’inconnu et de la vaincre.

Pour ce faire, il faut la nommer, imaginer les scénarios catastrophes et trouver des solutions à chacun d’entre eux.

L’auteur est à une période faste mais délicate de sa vie.

 

En effet l’entreprise de compléments alimentaires BrainQUICKEN qu’il avait créée lui permettait de générer 70 000 euros de revenus mensuels.

Cependant, il était contraint de travailler 15 h par jour pour la faire fonctionner.

En somme, il s’était construit au fil des années, une prison dorée dont les murs lui paraissaient désormais infranchissables.

 

La plupart d’entre nous avons peur de l’inconnu et face à l’incertitude, nous préférons l’inaction.

Notre situation du moment a beau nous déplaire, tant que nous ne maîtrisons pas ce qui nous attend, nous préférons conserver le bon vieux schéma auquel nous nous sommes habitués.

De même, Timothy Ferriss dans « La semaine de 4 heures » s’imaginait perdre toute sa fortune, faire faillite et même être détesté par les chiens s’il prenait la décision de s’offrir quelques mois de vacances.

Cela peut paraître ridicule mais c’est exactement ce que font la plupart d’entre nous.

Nous faisons de brillantes études, nous trouvons un emploi bien rémunéré pour ensuite faire des tâches qui nous ennuient à des moments inappropriés pour nous avec des personnes dont les valeurs ne nous conviennent pas vraiment.

Toutefois, il ne s’agit pas ici de cracher dans la soupe du salariat.

Par contre, si vous traînez le pied pour vous rendre au travail en début de semaine et débordez d’enthousiasme en fin de semaine, soyez certain que c’est un signal pour effectuer quelques réajustements dans votre vie professionnelle.

Tim Ferriss prend finalement la décision de sauter le pas après s’être rendu compte qu’en réalité, les scénarios catastrophiques qu’il s’est toujours imaginés ne l’étaient pas tant que ça. Il y survivrait après tout.

C’était le dernier jour de son ancienne vie. Depuis, il sillonne le monde en alternant mini-retraites et activités professionnelles.

Construisez votre nouveau système

De même que les aigles tutoient les sommets, les canards pataugent dans les bassins d’eau.

La compétition n’a jamais été aussi féroce qu’au pied du pommier. Peu s’imaginent arriver au sommet et devinez quoi… peu y arrivent.

Visez donc l’irréaliste avec précision et vous y arriverez peut-être.

Contentez-vous de la réalité et vous êtes certain de devoir vous battre incessamment contre la multitude visant ce même niveau de réalisme que vous.

 

 

La France compte plus de salariés que d’entrepreneurs et pourtant selon une enquête menée par le spécialiste des fournitures de bureau Steelcase en 2016, les travailleurs français sont globalement insatisfaits de leur environnement de travail mais également les moins impliqués dans l’exécution de leurs missions.

Ainsi, seuls 5% des salariés français se disent pleinement satisfaits et impliqués dans leur entreprise quand 18% d’entre eux déclarent au contraire se sentir ni satisfaits ni impliqués.

Ils ne seraient par ailleurs que 12% à aimer leur environnement de travail et autant à le détester.

 

 

Pourquoi s’accroche t-on à un travail auquel on n’est pas impliqué dans l’exécution et dont on déteste l’environnement?

Pour la même raison qu’on est prêt à faire des coups bas à des collègues de travail pour décrocher une promotion.

L’incapacité chronique à décider de viser beaucoup mieux et l’obtenir.

La ressource est abondante pendant que la plupart d’entre nous s’entre-déchirent pour des miettes.

 

Définissez des objectifs irréalistes et une date butoir pour les réaliser.

Pour vous y aider, Tim Ferris propose un chronorêve.

Il s’agit de définir tout ce que vous rêvez d’être, de faire et d’avoir sur une période de 6 à 12 mois.

Ensuite, calculez votre Revenu Mensuel Cible (RMC).

 

L’auteur  utilise une formule mathématique assez simple :

RMC = A + B + C + (1,3 x Dépenses mensuelles).

A, B et C étant respectivement les coûts mensuels de ce que vous désirez posséder, être et faire.

Je vous recommande d’utiliser le tableau proposé par l’auteur pour faire votre chronorêve

Faites le ménage dans votre vie

 

Comment en finir avec la de la gestion du temps

Ce chapitre est sans doute le plus impactant du livre « La semaine de 4 heures ». Tim Ferriss revisite les lois de Pareto et de Parkison. Il les résume ainsi:

Loi de Pareto: Réduire les tâches aux plus importantes pour gagner du temps. 20% des actions qui donnent 80% des résultats.

Loi de Parkinson: Fixer une date butoir (réduire le temps) pour réaliser les tâches les plus importantes.

Tim Ferriss recommande d’utiliser les deux lois combinées pour obtenir une efficacité redoutable dans l’accomplissement de vos tâches. Pour vous y aider, le livre énumère 9 questions dont les réponses changeront à jamais la manière dont vous gérez votre temps en ce moment. Il décrète d’ailleurs de façon très ironique la mort de la gestion du temps.

  1. Si vous aviez eu une crise cardiaque qui vous oblige à travailler seulement 2 heures par jour, que feriez-vous?
  2. Si vous aviez une deuxième crise cardiaque et que, cette fois, vous soyez obligé d’éliminer quatre cinquième d’activités gourmandes en temps, lesquelles supprimeriez-vous?
  3. Si vous aviez une arme braquée contre la tempe et que vous soyez obligé d’éliminer quatre cinquième d’activités gourmandes en temps, lesquelles supprimeriez-vous?
  4. Quelles sont les trois activités auxquelles vous avez le plus souvent recours pour occuper le temps en vous donnant l’impression d’être productif
  5. Qui sont les 20% de personnes qui produisent 80% de votre plaisir et vous propulsent en avant et qui sont les 20% de personnes qui créent 80% de votre déprime, de votre colère et de vos regrets?
  6. Prenez l’habitude de vous demander: « Si c’est la seule chose que j’accomplis aujourd’hui, serai-je content de ma journée? »
  7. Mettez un post-it sur votre écran d’ordinateur ou programmez une alerte de votre messagerie pour vous rappeler au moins 3 fois par jour la question: « Inventez-vous des choses à faire pour éviter l’important? »
  8. Ne faites pas quinze choses en même temps
  9. Utilisez la loi de Parkinson au niveau macro et au niveau micro

Mettez vous à la diète d’information

La diète médiatique me paraît une évidence maintenant que j’ai appris à l’utiliser au quotidien. En effet, les médias utilisent le levier psychologique de la peur pour vendre des informations et faire de l’audience. Cette stratégie marketing est vieille comme le monde et pourtant la plupart d’entre nous tombent dans le panneau.

A titre d’exemple, je vous énumère les informations contenues dans le flux RSS d’un grand média français un lundi, en début de semaine:

  • Foot Européen: La série A en deuil
  • Convoi humanitaire à La Ghouta Orientale: l’ONG CARE témoigne
  • Disparues de Perpignan: Ouverture du procès de Jacques Rançon
  • Front anti-tabac au Cap contre une industrie puissante
  • Ski Hirscher, et maintenant?
  • Lille: Bielsa condamné à verser 300 000 euros au LOSC pour procédure abusive

Ces informations ne sont pas pertinentes  et ne vous poussent pas à agir. Entre la mort, la pitié, le crime, la conspiration… j’imagine que les fidèles lecteurs de ce média de masse ont l’embarras du choix.

 

Timothy Ferriss propose des solutions concrètes pour filtrer les informations utiles et ignorer royalement le reste. Le résultat est édifiant, essayez et vous vous en porterez beaucoup mieux. Pour y arriver, l’auteur suggère 3 étapes:

  1. Mettez-vous au régime sec de média pendant pendant une semaine (pas de journaux, de sites web, de télévision….)
  2. Prenez l’habitude de vous demander: « Est-ce que je vais exploiter cette information pour quelque chose d’immédiat et d’important? »
  3. Pratiquez l’art de l’inachèvement (Plus n’est pas nécessairement mieux)

Finissez en avec les interruptions 

La semaine de 4 heures - Halte aux interruptions et l'art de dire non

La semaine de 4 heures – Halte aux interruptions et l’art de dire non

Les interruptions sont chronophages et détournent votre attention de l’objectif principal. Au quotidien, nous développons une addiction au téléphone et à la messagerie. Les créateurs de logiciels et applications utilisent la notification instantanée pour s’assurer de capter votre attention et vous informer en temps réel. Les nouveaux Bienheureux se mettent à l’abri des interruptions pour garder le contrôle et réaliser l’objectif fixé dans les délais impartis.

Pour ce faire, Tim Ferriss propose un ensemble de subterfuges astucieux pour éconduire les interrupteurs de temps. Cela va de la simple conversation téléphonique où vous invitez courtoisement et fermement votre interlocuteur à en venir à l’information essentielle objet de l’appel; à la demande d’expédition de mails quand vous remarquez que l’interlocuteur a tendance à se disperser.

L’auteur réussit le tour de force de consulter sa messagerie électronique seulement une fois par semaine, supprimer les réceptions d’appels téléphoniques en mettant en place un répondeur automatique, lequel indique un numéro de téléphone pour les cas d’urgence et une adresse e-mail pour les détails.

Pour réussir la réduction des interruptions, préparez-vous à affronter la résistance de votre entourage face à ce changement. Tenez ferme et ils s’y habitueront, lâchez du leste et ils continueront à abuser de votre temps.

Timothy Ferriss propose dans ce chapitre, 3 étapes pour éliminer les interruptions et gagner en efficacité:

  1. Créer des systèmes pour limiter votre disponibilité par courriel et téléphone et détourner tout contact superflu
  2. Groupez les activités pour limiter le temps de « Mise en chauffe » et dégager du temps pour les jalons de vos chronorêves
  3. Définissez ou demandez des règles d’autonomie assorties de revues occasionnelles de résultats

Comment installer le pilote automatique

Voici comment externaliser votre vie 

La semaine de 4 heures - Externaliser votre vie

La semaine de 4 heures – Externaliser votre vie

L’externalisation est utilisée par de nombreuses sociétés pour sous-traiter des tâches qui relèvent ou non de la compétence de leurs équipes.

L’opération offre l’avantage de gagner du temps tout en ayant un travail d’excellente qualité.

Tim Ferriss recommande de recourir à des assistant(e)s virtuel(le)s pour les tâches chronophages mais nécessaires.

Pour ce faire, vérifiez d’abord si la tâche ne peut être éliminée. Si ce n’est pas le cas, essayez de l’automatiser.

 

Si par miracle, elle échappe à l’automatisation, recourez à la délégation.

Cela peut produire un drôle d’effet de passer de personne totalement ignorée à celle dont des assistants s’occupent de trier le courrier et d’organiser l’agenda.

 

Pour y parvenir en douceur, l’auteur propose quelques étapes à suivre:

  • Embauchez un assistant/une assistante même si vous n’en avez pas besoin
  • Commencez petit mais voyez grand
  • Identifiez les cinq tâches extraprofessionnelles qui vous prennent le plus de temps et les cinq tâches personnelles que vous pourriez externaliser pour le simple plaisir d’essayer.
  • Restez synchrones: organisation et calendriers

Trouvez votre niche de produit ou service

Durant votre parcours initiatique de Nouveaux Bienheureux, la case indispensable est la mise en place de votre muse. Il ne s’agit pas d’une figure angélique ou un tableau de grand peintre mais d’un business lucratif.  La muse se distingue de l’entreprise de par sa fonction précise: Occuper peu de temps et suffisamment lucratif pour réaliser son chronorêve. La muse est donc au service de votre vie et finance vos mini-retraites.

Pour trouver une muse, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Créer un produit, vendre un produit sous licence ou encore revendre un produit. L’activité se concentre généralement sur une niche particulière dont la demande est forte et l’offre insuffisante.

Enfin, votre niche est trouvée. La mise en place de la machine à vendre se fera en moins de 4 semaines. De plus, votre intervention pour son fonctionnement devra prendre moins d’une heure par semaine.

Testez votre muse

La création de toute entreprise nécessite une étude de marché au préalable. La muse n’y échappe pas. L’auteur préconise d’effectuer des micro-tests sur votre clientèle cible et d’analyser les retours. Ces retours se mesurent en décision d’achat de potentiels clients.

Un sondage pour évaluer le niveau d’intérêt reste imprécis car il y a un gouffre en l’appréciation d’un produit et la décision de l’acheter. Tim Ferris en qualité d’expert marketing met en les techniques d’étude de marché à prix réduits et efficace pour analyser la rentabilité de votre muse.

Votre muse est conçue pour être au service de votre chronorêve. Si elle ne s’avère pas rentable, abandonnez le projet et passez au suivant. Il n’est pas question de vous trouver un second job.

Apprenez à manager en étant absent 

« L’usine du futur n’aura que deux employés, un homme et un chien. L’homme sera là pour nourrir le chien. Le chien sera là pour empêcher l’homme de toucher aux machines » – Warren G. BENNIS

Tim Ferriss conçoit une machine d’automatisation duquel il est totalement absent. Tout le processus de la conception du produit à sa livraison au client final est externalisé. La mise en oeuvre de cette machine d’automatisation se fait en 3 phases que l’auteur mesure en unités de produits expédiées:

Phase I:  0 à 50 unités de produits expédiés

C’est la phase de rodage de votre machine d’automatisation. Vous vous occupez personnellement de gérer votre muse pour mettre en place des procédures qui seront ensuite communiquées à votre équipe externalisée. C’est également durant cette phase que vous allez optimiser la rentabilité de votre muse.

Phase 2: Plus de 10 unités expédiées par semaine

C’est le moment d’affiner le choix des prestataires pour votre muse et négocier les meilleurs tarifs.

Phase 3: Plus de 20 unités expédiées par semaine

C’est la phase de décision, de désignation des prestataires et d’automatisation de la muse. Certaines mesures développées par Tim ferriss sont contre intuitives. Il s’agit par exemple de la limitation des options d’achat de produits (trop de choix crée l’indécision chez le prospect).

Enfin, votre machine d’automatisation en état de fonctionnement et les premiers bénéfices engrangés. Il est temps de filtrer les clients pour ne laisser que les meilleurs suivant la loi de Pareto (20/80). Offrez-leur ensuite une garantie gagnante où toute erreur qui vous est imputable se transforme en bénéfice pour eux.

Brisez vos chaines

Organisez votre disparition

La semaine de 4 heures - La disparition

La semaine de 4 heures – La disparition

Sur le chemin de la transformation des « Remetteurs à Demain » en « Nouveaux bienheureux »,  cette étape est sans doute la plus délicate à gérer. Les entrepreneurs les plus expérimentés rechignent à lâcher la bride. Les salariés craignent la liberté et son lot de responsabilités.

Pour réussir ce tour de force psychologique et émotionnel, Timothy Ferriss propose dans son ouvrage « La semaine de 4 heures », 8 étapes pour prendre votre envol de nouveau bienheureux.

Comment travaillez depuis chez soi 

1- Si vous aviez eu une crise cardiaque et en supposant que votre patron soit compréhensif, comment vous organiseriez-vous pour travailler depuis votre domicile pendant un mois?

2- Mettez-vous à la place de votre patron. Sur la base de vos performances passées, vous feriez-vous confiance pour travailler ailleurs qu’au bureau?

3- Entraînez-vous à la productivité mobile

4- Quantifiez votre productivité actuelle

5- Faites vos preuves avant de demander à passer au télétravail à plein temps.

6- Pratiquez l’art de surmonter un refus avant de faire votre proposition

7- Mettez votre employeur sur la sellette – Proposez de travailler chez vous le lundi ou le vendredi

8- Allongez chaque période d’essai réussie jusqu’à atteindre le degré de mobilité souhaité.

Virez votre patron

La liberté a un prix et les Nouveaux Bienheureux acceptent de le payer. Les causes perdues sont ces emplois chronophages, ennuyeux et qui ne correspondent pas à vos valeurs. Il n’y a pas de mal à effectuer un tel travail faute de mieux. Après la lecture de « La semaine de 4 heures », vous allez pouvoir virer votre patron. Aucun des scénarios catastrophes imaginaires qui vous retenaient ne deviendra réalité.

De même, gardez à l’esprit que vous pourrez toujours au pire des cas vous retrouver un emploi. Ou encore créer à nouveau une entreprise. Votre retraite n’est pas plus menacée que votre sécurité sociale. Il faut vous renseigner auprès des organismes responsables et vous laisser des options.

Prenez des mini retraites

Comment vivre comme un digital nomade 

La semaine de 4 heures - L'art de vivre nomade

La semaine de 4 heures – L’art de vivre nomade

Les mini-retraites sont de petites gorgées de retraite dont vous pouvez bénéficier avec votre statut de Nouveau Bienheureux . C’est vous qui décidez ce que vous allez faire de votre temps libre. Tim Ferriss passe en revue les objections classiques au voyage. Il les traite ensuite les unes après les autres. Les voyages ne coûtent pas plus cher que la location de votre appartement en région parisienne.

Enfin, larguez les amarres et profitez des délices de la vie. Vous avez désormais une mobilité géographique et horaire.

Comment combler le vide de votre nouvelle vie

Et maintenant, je fais quoi?

Larguer les amarres vous fera du grand bien. Une fois passées les premières semaines euphoriques, la nostalgie pourrait s’emparer de vous. C’est une sensation tout à fait normal et vous aurez besoin d’un peu de temps pour vous habituer à votre nouvelle vie. Timothy Ferriss résume cet état par une remarquable question existentialiste: « J’ai plus d’argent et de temps que je ne l’aurais jamais cru possible… Pourquoi cette déprime? »

En effet, l’excès de temps libre crée un vide qu’il vous faudra combler par une meilleure qualité de vie. Vivre plus et devenir plus, voilà notre but.

Voici une liste non exhaustive de questions que vous devriez vous poser dès à présent avant d’effectuer le grand saut:

  • Je fais vraiment ça pour être libre et vivre mieux ou n’est-ce que de la paresse?
  • J’ai quitté la vie active parce que c’est nul ou parce que j’étais incapable d’y faire face? Est-ce que j’ai baissé les bras?
  • Est-ce vraiment si bien que ça? Je me sentais peut-être mieux avant, quand j’obéissais à des ordres et que je ne savais rien du reste. Au moins, c’était plus facile.
  • Ai-je revu mes exigences à la baisse pour réussir quelque chose?
  • Mes amis qui gagnent maintenant deux fois plus qu’il y a 3 ans, sont-ils réellement dans la bonne dynamique?
  • Pourquoi ne suis-je pas heureux? Je peux faire tout ce que je veux et pourtant je ne suis toujours pas heureux. Est-ce que je le mérite seulement?
La semaine de 4 heures - Faire du bénévolat pour une association locale

La semaine de 4 heures – Faire du bénévolat pour une association locale

Tim Ferriss propose des actions que vous pourriez mener. L’objectif est d’occuper votre temps, votre esprit et combler le vide du temps libre.

  • Ne rien faire
  • Faire un don anonyme à l’organisation de votre choix (ONG, associations caritatives, etc…)
  • Prendre une mini-retraite et faire du bénévolat pour une association locale
  • Revoir et redéfinir vos chrono rêves
  • Sur la base des résultats des précédentes étapes, envisagez d’expérimenter de nouvelles vocations à plein temps ou à temps partiel

Cliquez ICI pour recevoir 1H de formation offerte

Mon avis sur la semaine de 4 heures

Nous voilà au terme de cette chronique de « La semaine de 4 heures ». Je peux affirmer que c’est un ouvrage qui ne laisse aucun lecteur indifférent. Tim Ferriss a su saisir son audience par les tripes et montrer que d’autres perspectives sont envisageables. Mieux, il calcule le risque et casse définitivement le concept du millionnaire pour mettre en avant celui de rentier.

Enfin, le point d’ombre de cet ouvrage réside dans l’ego quelque peu surdimensionné de Tim Ferriss. Il s’affiche comme le super héro des temps modernes venu vous sauver des forces occultes du système.

Toutefois, peut-on reprocher à un peintre d’être fier de son tableau? Ou encore s’empêcher d’apprécier ce chef d’oeuvre pour cette raison?

Pour aller plus loin, cliquez sur cette vidéo pour découvrir  » La semaine de 4H : travailler moins pour gagner plus «