10 choses à faire en cas de crise financière 2020

Crise financière 2020 - Des dispositions sont nécessaires pour protéger vos acquis

En cas de crise financière 2020, il est important de protéger son argent et de prendre quelques mesures qui vous évitent les difficultés voire la faillite. Cela est très important et peut favoriser par ailleurs la rentabilité. Il suffit de maîtriser les activités que vous devez mener en cas de crise financière 2020. Cet article se propose de vous informer et de vous aguerrir afin que vous puissiez maintenir votre performance à défaut de l’accroître.

Crise financière 2020 : Saisir les opportunités d’investissement

Crise financière 2020 - Saisir les opportunités d'investissement
Crise financière 2020 – Saisir les opportunités d’investissement

Cet article met en exergue dix actions que vous pouvez mettre en place en temps de crise financière imminente. Il est normal d’être angoissé et d’éprouver de l’incertitude lorsque l’on traverse une crise financière. En fait, on éprouve l’incertitude par rapport à ce que l’on doit faire avec son argent. Dans le cas de la crise financière 2020, on ne peut pas prévoir le futur. Cela entraîne en conséquence la peur de prendre de mauvaises décisions.

La plupart des gens dans cette situation attendent donc tout simplement la fin de crise financière 2020 avant de mener des actions. Généralement après la sortie de crise, il y a entre autres une forte expansion. Cet état de choses fait alors que les gens attendent encore plus et ratent des opportunités. Ainsi, ils regrettent plus tard et se rendent compte qu’ils auraient dû investir plus tôt. Pour remédier à ces situations, je vous recommande de mettre en pratique quelques principes.

10 principes élémentaires en cas de crise financière 2020

La mise en œuvre de ces quelques principes vous permettra de traverser la période de crise financière 2020 sans angoisse.

Premier principe : Ouvrir un PEA (un plan d’épargne en action)

C’est un outil qui vous permettra d’acheter par exemple des actions ou des traqueurs. Ces derniers représentent un instrument financier qui reproduira des indices très célèbres comme le cac40 ou le cours du pétrole. L’avantage d’avoir un PEA est qu’au bout de cinq ans, après son ouverture, les plus-values que vous ferez seront exonérées. Ainsi, on optimise au niveau de sa fiscalité.

Faites attention avec le PEA. Je ne vous recommande pas de l’ouvrir à partir de votre banque. En fait, si vous avez un PEA et vous passez des ordres par exemple en bourse, votre banque vous facturera des frais assez importants. Elle peut également vous facturer des frais de gestion. Je vous recommande donc d’ouvrir le PEA en ligne. Pour cela, il suffit de saisir broker en ligne PEA. Ensuite, vous comparez les coûts. Cela vous permettra d’ouvrir un compte PEA facilement afin d’acheter votre première action.

Deuxième principe : Achat de votre première action

Après l’ouverture du compte PEA, je vous recommande d’acheter votre première action. Par ailleurs il n’est pas conseillé d’investir 50, 100 ou 1000 euros dès le début surtout si vous débutez. Il faut donc commencer par acheter une action qui coûte 30 ou 40 euros. Vous n’avez donc pas besoin d’investir de grosses sommes. La première action que vous achèterez ne sera alors pas pour gagner de l’argent. Prenez plutôt cette action à titre de formation.

C’est important de procéder ainsi car cela vous permettra de connaître le fonctionnement. L’achat de la première action vous permettra ainsi de savoir qu’il existe différents types d’ordres. Il y a des ordres à cours limité et des ordres au marché. Cela vous permettra de vous familiariser avec la plateforme. Ensuite, vous constaterez que le cours de votre action montera par moment et baissera aussi. Vous comprendrez au fur et à mesure qu’il faut analyser les ratios financiers.

Troisième principe : Les dividendes générées par votre action

L’action que vous avez achetée peut éventuellement vous rapporter des dividendes. Il faut commencer à investir une petite somme pour vous y intéresser. En effet, il y a une différence entre s’intéresser à la bourse et faire l’expérience de la bourse. Dans ce dernier cas, vous investissez et votre cerveau s’y intéresse. Le fait de faire l’expérience vous permet alors d’avoir accès à certaines informations que vous n’aviez pas auparavant.

Si vous êtes un peu plus avancé, vous pouvez investir en bourse en repérant des anomalies. C’est le cas par exemple des actions qui génèrent des dividendes et dont le cours a été détruit. Il s’agit des actions comme total. En fait, certaines personnes l’ont acheté à 21 euros et perçoivent aujourd’hui un dividende de plus de 10 %. Elles ont ainsi réalisé une plus-value sur leur action.

Je vous conseille donc de saisir de telles opportunités en cas de crise financière mondiale. C’est en réalité parce que les marchés financiers ont tendance à exagérer que ce soit à la hausse ou à la baisse. Faites attention lorsque vous investissez sur les marchés financiers. C’est donc pour vous dire que vos performances passées ne détermineront pas vos performances futures. Vous pouvez alors perdre de l’argent bien qu’ayant réalisé dans le passé des performances élevées.

Quatrième principe : Achat de la première pièce d’argent et de la première pièce d’or physique

Je vous recommande d’acheter votre première pièce d’argent et votre première pièce d’or physique. En fait, la plupart des gens sont habitués uniquement à la monnaie papier. De plus, ce sont des gens qui ne font que des virements sur des comptes ou qui n’utilisent que leur carte bancaire. Il faut remarquer également que les euros n’existaient pas il y a 20 ans et n’existeront peut-être plus dans cent ans.

Ils seront certainement remplacés par une autre monnaie alors que la pièce d’argent et la pièce d’or seront toujours utilisées dans mille ans. En effet, ces pièces ont une valeur intrinsèque qui ne bouge pas. Les métaux ont la particularité de protéger les épargnants en cas de crise financière notamment lorsque la banque centrale européenne décide de faire de la planche à billets.

En outre lorsque la monnaie est dévaluée, on remarque que le cours de l’or et de l’argent augmente. L’achat des pièces d’argent et d’or est intéressant car vous pourrez les transmettre de main à main à vos amis, vos proches, vos familles et autres. Cela traverse des générations. Je vous invite à consacrer au plus 5 % de votre patrimoine pour cet argent.

Cinquième principe : Ouverture d’un compte multidevise

L’ouverture d’un compte multidevise est très importante. En effet, dans un tel compte, vous pouvez détenir plusieurs devises. Il s’agit par exemple de l’euro, du franc suisse, du dollar us, du dollar australien, du dollar canadien et autres dans un même compte. On n’est pas habitué au compte multidevise en France.

En réalité, lorsque l’on ouvre un compte bancaire, on ne nous donne que de l’euro. Par exemple en 2014, la banque centrale a fait marcher la planche à billets ; ce qui a occasionné la baisse de la valeur de l’euro de 30 %. Plusieurs personnes négligent la fluctuation du cours de l’euro. Il est vrai que le salaire ne subit pas une diminution mais tous les produits qui proviennent de l’extérieur subissent une augmentation de prix de 30 %. Cela entraîne une perte de 30 % de votre pouvoir d’achat.

Cette méthode (compte multidevise) est très importante surtout en période de crise financière car la banque centrale peut faire marcher la planche à billets. Par ailleurs, il peut y avoir un éclatement de la zone euro. Dans ces conditions, l’euro peut perdre énormément de valeur. Cela entraîne la perte de pouvoir d’achat qui est l’une des conséquences de la crise financière 2020.

Sixième principe : Achat de l’immobilier

Crise financière 2020 - Les biens immobiliers peuvent procurer plus de cash-flow
Crise financière 2020 – Les biens immobiliers peuvent procurer plus de cash-flow

Je vous recommande de vous préparer à acheter de l’immobilier en cas de crise financière 2020. En cas de crise, l’immobilier peut augmenter ou baisser de prix. Il peut également stagner. Estimons par ailleurs que l’immobilier baisse de prix. Cela avantagerait par conséquent les investisseurs qui peuvent acquérir des biens immobiliers à de faibles prix. Par contre, le prix des loyers restera stable. Cela signifie donc que les investisseurs réaliseront plus de cash-flow.

En outre, c’est un contexte où les taux des prêts immobiliers sont extrêmement bas. En effet, vous prêtez de l’argent presque gratuitement. Cela entraîne la nécessité de travailler sur la qualité de votre dossier bancaire. En fait, la clé de la réussite en immobilier est de convaincre une banque pour qu’elle vous prête de l’argent.

Il faut donc vous préparer par rapport à ce volet. Je vous invite donc à observer votre marché et d’être à l’affût de nouvelles opportunités qui se présenteront prochainement.

Septième principe : Avoir une réserve de cash

Je vous recommande de détenir du bon vieux cash chez vous. Vous devez avoir un, deux ou trois mois de cash chez vous. Cela vous aidera au cas où il y aura des difficultés au niveau des banques. On peut observer des difficultés à retirer de l’argent aux distributeurs. Je vous invite à vous rassurer car les banques ne souhaiteraient pas faire faillite ou autre.

Cependant, en cas de crise financière 2020, il est possible que les banques connaissent de difficultés. Dans ces conditions, les gens risquent de paniquer et de décider de retirer de l’argent aux distributeurs. Du coup, vous pouvez ne plus avoir accès à votre argent. Pour cela, vous devez avoir des réserves de cash chez vous. Cela évite d’être en pénurie et de se retrouver en difficulté.

Cela peut vous paraître absurde mais je vous invite à mener une réflexion. Pensez-vous il y a deux mois que les réunions de papier toilette serait complètement vide ? Probablement, vous ne l’avez pas prévu. Analysez alors la situation et tenez compte de cette éventualité. En fait, lorsque la situation se produit, c’est déjà trop tard pour se rattraper.

Huitième principe : Avoir un fonds de sécurité

La huitième action que vous devez mettre en place est d’avoir un fonds de sécurité. Vous devez avoir un minimum de trois, six mois voire un an de dépenses sur un compte. Idéalement, vous devez avoir deux ans de dépenses sur un compte qui pourra vous servir en cas de difficultés ou autre catastrophe. Si vous êtes salarié, vous pouvez vous sentir moins concerné. Par contre, ceux qui investissent dans l’immobilier ou qui sont entrepreneur et possèdent des revenus en dent de scie sont plus concernés.

C’est extrêmement important d’avoir des réserves devant soi car personne ne maîtrise l’avenir. Le fait d’avoir des réserves vous permet de prendre de meilleures décisions financières. En effet, j’ai remarqué que ceux qui ont hypothéqué leur maison ou qui essaient de se reconstruire en achetant des cryptomonnaies sont des gens qui n’ont pas de cash. Cela fait qu’ils prennent de mauvaises décisions et perdent davantage leur avoir.

Le fait d’avoir de la trésorerie vous rassure et vous confère la quiétude. Ainsi, vous pouvez prendre de meilleures décisions dans votre investissement ou dans votre entreprise.

Neuvième principe : Quelle somme mensuelle pour être libre financièrement ?

Je vous invite à déterminer la somme exacte dont vous avez besoin tous les mois pour être libre financièrement. Est-ce 1.500, 2.000, 3.000 ou 4.000 euros ? Si vous déterminez le montant qui correspond à vos dépenses mensuelles, je vous invite à le diviser par 30. Ainsi, vous saurez le montant dont vous avez besoin quotidiennement.

Si vous avez une seule activité, sachez que vous courrez des risques car vous pouvez perdre votre travail ou avoir des difficultés par rapport à votre entreprise. Pour cette raison, il est très important d’avoir d’autres sources de revenus. Je possède par exemple des business, de l’immobilier, des revenus issus de placement, des dividendes et d’autres sources. La multiplicité de sources de revenus me permet d’être toujours indépendant financièrement même si je connais des difficultés dans le business ou dans l’immobilier.

Cela me permet d’éviter les problèmes de trésorerie. Les revenus issus de vos business peuvent vous aider valablement à surmonter les difficultés que vous rencontrez dans l’immobilier par exemple. Cette possibilité vous permet d’être plus serein. Ne dépendez donc pas d’une seule source de revenus car le risque augmente au fur et à mesure que le temps passe.

Dixième principe : Optimiser sa fiscalité

Crise financière 2020 - Optimiser sa fiscalité est capitale
Crise financière 2020 – Optimiser sa fiscalité est capitale

L’optimisation de votre fiscalité est très importante en cas de crise financière en france. En effet en cas de crise financière les États s’endettent et cela pèse sur la population. Il faut que les gens payent les dettes de l’État. Pour ce faire, on observe l’augmentation de l’impôt. Si vous avez une entreprise ou des biens immobiliers et que vous n’optimisez pas votre fiscalité, vous pourrez assister à un cash-flow négatif.

C’est pour dire que le business qui générait du cash-flow positif passera en cash-flow négatif si vous n’optimisez pas votre fiscalité. Cette situation peut entraîner la perte de votre business ou de votre bien immobilier. Pour éviter cette situation désastreuse, il est conseillé d’optimiser sa fiscalité. Je vous recommande de faire recours à un expert-comptable ou un avocat fiscaliste.

Par ailleurs, si vous êtes un entrepreneur et vous possédez des business en ligne, je vous invite à vous renseigner par rapport à d’autres pays. Il est possible que d’autres pays proposent une fiscalité plus intéressante. Ainsi, vous pouvez penser à vous expatrier.

Regardez aussi la vidéo : 10 choses à faire en cas de crise financière.